Archives pour la catégorie Festivals

HYERES – TOULON – 28 juin/1er juillet : DESIN PARADE

Hyères : 13ème festival international de design
Toulon : 3ème festival international d’architecture d’intérieur

affiche

Le festival international Design Parade se tiendra du 28 juin au 1er juillet 2018 à Toulon et à Hyères.
Créé en 2006, Design Parade Hyères a pour ambition de partager la création contemporaine dans le domaine du design avec le public et les professionnels. Point central, le concours présente chaque année dix jeunes designers, leur offrant une vitrine et un accompagnement uniques. Le festival se veut aussi un moment de partage, de rencontre et de découverte.
Dix ans après son aîné, Design Parade Toulon, lancé en 2016, poursuit les mêmes objectifs. Tourné vers l’architecture d’intérieur, il est le premier concours et festival de ce type en France.
Désormais, chaque été, la villa Noailles organise Design Parade en deux volets : à Toulon pour l’architecture d’intérieur, à Hyères pour le design. Le festival est l’occasion de parcourir le patrimoine de ces deux villes voisines qui offrent chacune une expression de la richesse architecturale proposition Design Parade permet d’aborder, au cours d’un week-end élargi, tous les aspects des arts décoratifs dans la création contemporaine.
Les expositions seront ouvertes gratuitement au public jusqu’au 30 septembre.
Le festival est fondé et dirigé par Jean-Pierre Blanc, et présidé par Pascale Mussard.
CONCOURS
Plusieurs prix récompensent les candidats en compétition dans les deux concours grâce aux dotations des partenaires du festival qui s’engagent avec lui pour les accompagner dans la durée. Une aide pratique est apportée dès la sélection des finalistes, puis pendant une période de deux ans, couvrant de nombreux domaines : financement, production, artisanat, matériaux, édition, juridique, exposition, atelier et résidence.
NOUVEAUTÉS
De nouveaux partenariats, prix et collaborations voient le jour pour cette nouvelle édition. Sammode crée un nouveau prix pour le design, la Carwan Gallery co-produit avec la villa Noailles une fontaine d’Arthur Hoffner qui intègre la collection du centre d’art, le Liberté – scène nationale de Toulon commandera à un des lauréats le mobilier de son bar, Jogging Marseille accueille l’exposition de Pernelle Poyet, les Rencontres d’Arles réalisent les aménagements extérieurs de la cour Fanton avec d’anciens lauréats et enfin la participation de la villa Noailles (Arthur Hoffner et Alexandre Benjamin Navet) à la foire d’art contemporain Art-O-Rama à Marseille.

thumbnail_confpresse_desigparade_OP__IMG6984
Jean-Pierre Blanc, Directeur général de la villa Noailles ; Hélène Audibert, Adjointe au maire de Toulon, conseillère départementale ; Pierre Yovanovitch, Président du jury Design Parade Toulon ; Hubert Falco, Président de la Métropole TPM, Maire de Toulon ; Pascale Mussard, Présidente de l’association villa Noailles ; Alexandre Benjamin Navet, Lauréat du Grand Prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels 2017

COMPETITION – DIX FINALISTES
Loïc Bard (France) – Anaïs Borie (France) – Pablo Bras (France) – Tom Chung (Canada) – Marie Cornil (France) – Sara de Campos (Portugal) – Julien Manaira (France) – Alex Sizemore & Hank Beyer (États-Unis) – Camille Viallet & Théo Leclercq (France) – Alexandre Willaume (France)LE JURY
Président du jury : Philippe Malouin, designer, (Londres) – Erwan Bouroullec, designer (Paris), Félix Burrichter rédacteur en chef « Pin Up » (New York), Alexandra Cunningham Cameron, commissaire (New York), Maria-Cristina Didero, commissaire, auteure (Milan), Marianne Goebl, directrice générale, Artek (Berlin), Paul Johnson, Fondateur et directeur, Johnson Trading Gallery (New York), Matylda Krzykowski , commissaire (Bâle, Berlin), Livia Lauber, designer (Londres), Carolien Niebling, designer, Grand Prix Design Parade 2017 (Amsterdam).

Programme – réservations : mediation@villanoailles-hyeres.com – 04 98 08 01 97

villa Noailles

LA VILLA NOAILLES
La villa Noailles à Hyères est construite entre 1924 et 1932 par Robert Mallet-Stevens pour Charles et Marie-Laure de Noailles. Elle est non seulement un témoignage de l’architecture moderne, mais également un bâtiment hors normes de 1 800 m2 dans lequel la présence d’œuvres d’art compte tout autant que celle d’équipements sportifs, jusqu’alors exceptionnels dans une résidence privée. Elle accueille les avant-gardes du XXe siècle jusqu’aux années 1960 : Alberto Giacometti, Man Ray, Luis Buñuel, Jean Cocteau, Sonia Delaunay, Pierre Chareau, Jean-Michel Franck, Djo Bourgeois, Marcel Breuer, Dalí, Jean Hugo, Félix Labisse, César, Pierre Clémenti, Guy Bourdin, Arnal…
Classée à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1987, elle est depuis 2003 un centre d’art tourné vers la mode, le design, l’architecture et la photographie, sous la direction de Jean-Pierre Blanc et la présidence de Pascale Mussard. Elle est la première à recevoir le label Centre d’art contemporain d’intérêt national en 2017. Ouverte au public et aux professionnels, elle organise des concours et des expositions dans ces quatre domaines afin de révéler et de soutenir la jeune création : le Festival International de mode, de photographie et d’accessoires de mode à Hyères (depuis 1986), Design Parade (depuis 2006) et Pitchouns (depuis 2011).
Équipée de cinq chambres de résidence et d’un atelier de prototypage, elle offre aux artistes, grâce au soutien de ses partenaires, un support atypique et concret pour se réaliser. Le centre d’art dédie une partie de sa programmation à l’histoire du mécénat de ses commanditaires et ouvrira bientôt, un lieu pour la recherche et la conservation de ses collections. La villa Noailles se compose désormais de trois lieux : le Château Saint-Bernard (nom d’origine de la villa Noailles), le Château Saint-Pierre (atelier de prototypage) et la villa Romaine (lieu de conservation).

 

 

 

 

 

 

LA ROCHELLE 2018… 20ème !

FFTV 2018 - Yves Bigot Responsable comit+® s+®lection

L’édition 2017 du Festival de la Fiction a été un véritable succès.
Un succès historique avec plus de 80% de professionnels présents pendant toute la durée de l’événement et des chiffres de fréquentation en constante augmentation, confirmant à nouveau sa position de premier Festival de fictions françaises.
Plus de 50 œuvres françaises et internationales ont été projetées lors de cette 19ème édition, parmi lesquelles, 41 films en compétition : 25 œuvres françaises inédites, 10 séries et films européens, et 6 séries francophones étrangères, la grande nouveauté de 2017.
Une journée politique importante sur la destinée de l’audiovisuel français, et l’exploration du thème francophone avec comme invité d’honneur, la Corée du Sud, ont également fait partie des moments forts de cette dernière édition.
Au delà de la création française, le Festival a confirmé l’an passé sa volonté de vouloir explorer le territoire francophone international, en créant une nouvelle compétition officielle : la compétition francophone étrangère, en plus de la compétition française et de la compétition européenne.
Une sélection de 6 fictions tournées en langue française, et venues de pays francophones situés aux quatre coins du monde (Belgique, Québec, Togo, Côte d’Ivoire).
Une compétition ayant ainsi pour objectif de défendre et promouvoir notre langue à travers le monde, et de mesurer la curiosité et la fraternité entre professionnels francophones.
Nouveau logo, nouveau visuel, le Festival fait peau neuve.
À cette occasion, retour sur 20 ans de regard sur la création en langue française d’hier et d’aujourd’hui à travers ses plus gros succès populaires, et en présence de nombreuses personnalités francophones ; sans oublier la création Fran­çaise au cœur de l’Europe avec la Francophonie.
Les Rendez-vous de la Création Francophone
La présence européenne se renforce chaque année au Festival, à la fois en nombre de personnes présentes, mais aussi en qualité des personnalités venues à la rencontre du public et des professionnels français.
Cette présence accrue montre l’intérêt grandissant des Européens pour la qualité des productions initiées par les au­teurs, réalisateurs et producteurs français, et le Festival de la Fiction souhaite ainsi surfer sur cette vague en créant ce nouveau rendez-vous.
Par ailleurs, la Résidence des Écritures francophones de La Rochelle reviendra pour une seconde édition. Le principe étant d’offrir aux auteurs un lieu de travail convivial, d’échange et de concentration, dédié à la création.

bigot

Yves BIGOT, responsable du comité de sélection 2018
Après avoir été Responsable du comité de sélection pour l’édition 2016, Yves Bigot reprend ses fonctions pour la compétition française du 20e Festival de la Fiction de La Rochelle.
Les films en compétition seront annoncés le 22 août, lors des conférences de presse de Paris et de la Rochelle
Né en 1955 à Limoges, Yves Bigot a réalisé depuis 1973, toute sa carrière dans le monde des médias et de la musique en tant que journaliste, animateur, réalisateur, programmateur, producteur pour la télévision, la radio et la presse écrite.
Après avoir occupé des postes de direction générale dans des maisons de disque (FNAC Music production (1992-1994) puis Phonogram, devenu Mercury (1994-1997)), il occupe des fonctions de Directeur des programmes à France 2 (1998-2005), puis de Directeur général adjoint en charge de l’antenne et des programmes à France 4 (2005-2006).
Il est nommé Directeur des Antennes et des programmes à la RTBF et ARTE Belgique (20062008) puis il devient Directeur général adjoint en charge des programmes à Endemol (2008-2010).
Yves Bigot est Directeur des programmes et de l’antenne de RTL d’août 2010 à décembre 2012
Depuis Décembre 2012, il est le Directeur Général de TV5 Monde. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et a récemment publié « Brigitte Bardot, la femme la plus belle et la plus scandaleuse au monde » aux éditions Don Quichotte.

Carqueiranne – Festival « In Situ »
Demandez le programme

theatreinsitu-labayarde2018

Chaque année, fin juillet – début août, on attend avec impatience que le magnifique fort de la Bayarde à Carqueiranne reprenne vie avec son désormais traditionnel et incontournable festival de Théâtre, le seul de la région. « In Situ » est son nom et dans ce lieu magique, viennent et reviennent chaque année de beaux artistes. Ceux qui viennent sont tellement charmés qu’ils y reviennent dès que possible.
Cette année encore, sept représentations feront la part belle à la comédie et au Vaudeville. Et, cette année encore, sur les planches du Fort de La Bayarde nous aurons la chance de la présence de comédiens exceptionnels tels que : Philippe Lellouche, Olivier Lejeune, Christian Vadim, Tex, Steevy Boulay, David Brécourt et Georges Beller… et quelques autres.
De bons comédiens donc, qui serviront de beaux textes signés Guitry, Feydeau, Molière…
Le festival créé en 2000 par la municipalité et labellisé “Var Festival” en 2002, a pris progressivement une place importante dans le paysage culturel régional avec le soutien des collectivités partenaires, le Conseil Départemental du Var et la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée.
Le 30 juillet, le Fort ouvrira donc ses portes au Festival “In Situ » pour sept pièces et sept représentations qui feront la part belle à la comédie et l’humour ; un programme destiné aux passionnés et aux amoureux du théâtre.

vz-c2ca9747-1b16-4976-9c21-f8b2734256bf 15099763807592_le-temps-qui-reste-theatre-de-la-madeleine_33709
Programme
30 Juillet : « Monsieur Nounou » de Georges Feydeau. Mise en Scène de Luq Hamett.
Un Tex, qui, suite à d’incroyables circonstances, change de sexe pour passer de clerc de notaire à nounou !
31 Juillet : « Le temps qui reste » de Philippe Lellouche et Christian Vadim. Mise en Scène de Nicolas Briançon
Les deux auteurs sont de la partie avec leur inséparable ami Christian Brécourt. Noémie Elbaz viendra les rejoindre.
2 Août ; « Oui » de Pascal Rocher. Mise en Scène de Rodolphe Sand
Un rôle sur mesure pour l’auteur et une rencontre improbable, un hymne à la tolérance et au respect de l’autre, une comédie intelligente à laquelle on ne peut que dire… oui !
3 Août : « Mémoire d’un tricheur » de Sacha Guitry Mise en Scène d’ Eric Emmanuel Schmitt
Voilà que nous revient l’ami Olivier Lejeune qui, aujourd’hui, connaît bien le festival et qui y revient avec « un Guitry ». Quand l’humour, l’intelligence et le talent sont réunis.
6 Août
« Numéro complémentaire » de Jean-Marie Chevret. Mise en Scène de Jean- Pierre Dravel et Olivier Macé
Georges Beller et Steevy Boulay forment un duo original et drôle sur le thème de l’argent gagné au loto… Résout-il tous les problèmes ?
8 Août : « La croisière ça use » d’Emmanuelle Hamet Mise en Scène de Luq Hamett
Deux Hamet(t) différents pour une croisière qui ne sera pas de tout repos !
10 Août : « Le malade imaginaire » de Molière Mise en Scène de Jean-Philippe Daguerre
Terminer avec Molière est toujours la garantie d’une belle fin de festival avec une équipe classique et talentueuse.

vz-a93dd524-cf5a-4375-b62f-5af65d8cb962 713523_numero-complementaire-avec-steevy-boulay-georges-beller-theatre-sebastopol-lille

Réservations : 04 94 01 40 26 – 04 94 01 40 46 – www.carqueiranne.fr

Le Festival de Musique de Toulon et sa Région
L’ESTIVAL 2018 du 13 juin au 18 juillet

Le Bruit des Hommes

Polychronies

Pour sa 68ème édition le Festival de Musique de Toulon et sa Région présentait son programme de l’Estival 2018.
Cette année changement de taille : la présentation avait lieu en plein air, devant un public nombreux, sur la place des Savonnières qui jouxte la nouvelle Rue des arts de Toulon.
Autre changement : pas de conférence cette année.

D
Monique Dautemer et Claude Pinet

Sur scène le Président Claude Pinet et la musicologue du festival Monique Dautemer. Au Président les annonces des différentes manifestations ; à la musicologue le soin de donner toutes les informations musicales, avec la compétence et la culture qu’on lui connaît.
Un émouvant hommage fut rendu à la cantatrice Isabelle Andréani décédée dimanche 3 juin 2018 et qui s’était retirée à Toulon. Elle avait été la Carmen mise en scène par Raymond Rouleau, le premier homme de théâtre à mettre en scène un opéra en 1959.
En ouverture une série de concerts gratuits tout au long du mois de juin sur différentes places de la ville : Victor Hugo, Puget, le Carré du Port, et le théâtre de verdure du Mont Faron.
Résumé des événements pour un choix d’œuvres éclectique, de quoi satisfaire les goûts divers :
– « Les pianos sauvages », le mercredi 13 juin. 4 pianos en liberté en différents endroits, Place Victor Hugo, Place Puget, Carré du Port, Galerie du centre Mayol à la disposition des amateurs.
– « Le Sacre du Printemps » avec deux pianistes : Frantz Baronti et Bertrand Masset, le mercredi 13 juin 18h, Place Puget
– « Le Faron fête la musique » avec les élèves du Conservatoire TPM, au Théâtre de Verdure du Mt Faron le samedi 23 juin à 11h30.
– « Voyage musical » avec l’Orchestre d’Harmonie Toulon Var Méditerranée, dirigé par Benoît Gonzales, le mercredi 27 juin 18h, place Victor Hugo
– « Venise-Paris-Vienne au XVIème° siècle » par l’Ensemble Instrumental de Toulon et du Var. dirigé par René-Pierre Faedda, le vendredi 29 juin 18h, Place Puget
Les grands concerts de juillet se dérouleront comme depuis l’origine à la Tour Royale.
– « Polychronies – 20 ans de percussion », mercredi 4 juillet à 21h30

Arpèges Andalous Funambules
Arpèges Andalous – Les Funambules

– Les « Arpèges Andalous », avec le grand harpiste Xavier de Maistre, Toulonnais issu du Conservatoire, et la grande danseuse Lucero Tena qui l’accompagnera aux castagnettes, le dimanche 8 juillet à 21h30.
– le Trio Karénine pour « Debussy / Ravel : Impressions Nocturnes », le lundi 9 juillet à 21h30
– « Funambules » un duo avec Thomas Enhco au piano et Vassilena Serafimova au marimba, le jeudi 12 juillet à 21h30
Présentation spéciale du concert des « Polychronies » qui fête leur 20 ans de percussions, par Jacques Keriguy (Président de l’Académie du Var, écrivain, historien, auteur d’un opéra…) et Florent Fabre, le directeur artistique du groupe. Jacques Kériguy développe le programme musical qui repose sur sept compositeurs, tandis que Florent Fabre brosse l’historique de cet ensemble de percussions connu internationalement, rappelant que les percussions sont la musique première ; cet ensemble se donne pour mission de faire connaître les différentes formes musicales des XX° et XXI° siècle. Pour ce concert anniversaire l’ensemble des quatre percussionnistes s’est adjoint une chorégraphe danseuse, Maud Boissière, et les flûtes de Jean-Marc Boissière.

E Italia-1600-Argentina-1900
Le jeune violoncelliste Andréa Pron – Monica Cangemi

Le Festival de La Collégiale de Six-Fours se déroulera entre le 21 juin et le 21 juillet. La présentation aura lieu le 21 juin à 2Oh30 au Parc Jean Robert de Six-Fours suivie de la présentation de l’Ensemble Matheus, en résidence, dirigé par Jean-Christophe Spinosi, qui assurera les quatre concerts, dont le premier, le jeudi 21 juin à 21h au Parc Jean Robert à l’occasion de la deuxième édition du pique-nique « Six-Fours fête l’été, suivi des concerts à la Collégiale.
– Récital baroque avec Veronica Cangemi, soprano, et l’ensemble Matheus, le mercredi 18 juillet à 20h30
« Dixit Dominus/Gloria » par les solistes de l’ensemble Matheus.
Nous les retrouverons le samedi 21 juillet 14h30, au parc Jean Robert pour un concert de jazz et le samedi 21 juillet à 21h, au Parc de la Méditerranée pour « Barock’n’roll »
Après cette présentation eut lieu in intermède musical par le jeune violoncelliste Andrea Pron, élève du Conservatoire, qui s’exprima avec concentration sur des Suites de Bach, Menuet et Sarabande.
Et pour clore, le traditionnel « apéro » offert par les dynamiques « Amis du Festival » présidés par madame Colette Gluck
Si vous n’aimez pas la musique, passez votre chemin.

010
Jean-Christophe Spinosi

Serge Baudot
*En cas d’intempérie des lieux de repli sont prévus.
Renseignements :
festival.billetterie@orange-business.frwww.festivalmusiquetoulon.com
Office de Tourisme de Toulon, place Louis Blanc : 04 94 18 53 07 et dans les différents lieux de vente des billets.

JAZZ à TOULON – 29ème édition

15 GROUPES PRESTIGIEUX – 12 PLACES AU CŒUR DE LA VILLE – 9 SOIRÉES DE FESTIVAL 
ACCÈS GRATUIT

CARLOS-MAZA-FAMILIA-3_preview
Carlos Maza Familia

Pour cette 29ème édition, « Jazz à Toulon » vous invite à venir vibrer au son de 15 concerts exceptionnels qui retentiront partout dans la ville, de la célèbre rade toulonnaise jusqu’au Mont Faron. Festival gratuit, pour tous les publics, Jazz à Toulon met à l’honneur une programmation éclectique et prestigieuse, associant talents internationaux et régionaux. Un rendez-vous musical estival incontournable, près de 10 jours de pur délice jazz à ne pas manquer.
Parce que Toulon a rendez-vous avec le jazz
Du 20 au 29 juillet, venez assister à des concerts inoubliables dès 17h30 en plein coeur de Toulon. Ce festival itinérant s’invite sur les places toulonnaises et dans les quartiers chaque jour pendant plus d’une semaine, une volonté d’aller à la rencontre de son public.
9 soirées jazz, 2 horaires à retenir : 17h30 et 21h30.
Un jazz sans frontières au pays des cigales
Métissé, populaire, éclectique, le Festival Jazz à Toulon vous propose de vous imprégner des multiples couleurs du Jazz. Parmi la programmation de cette année, 4 concerts remarquables et immanquables :
Si les crooners vous font rêver, rendez-vous avec le plus français des chanteurs britanniques, Hugh Coltman, qui ouvre le voyage musical, le vendredi 20 juillet sur la place de la Liberté avec son dernier album « Who’s Happy ? ». Pour les amateurs de blues, Lucky Peterson venu des États-Unis et son touchant « Tribute to Jimmy Smith ». À ne pas manquer également, dotée de techniques vocales subtiles, la coréenne Youn Sun Nah en présentation de son album « She Moves On ». Et pour terminer en beauté cette édition, l’un des plus célèbres bassistes du monde : Stanley Clark, à retrouver sur les plages du Mourillon le 28 juillet.
Dans la cuvée artistique 2018 de Jazz à Toulon : le chilien Carlos Maza accompagné de la Familia Septeto, Trilok Gurtu Quartet un métissage entre le jazz et la musique indienne, Philippe Petrucciani et Nathalie Blanc rendent hommage à son frère Michel avec « Remember Petrucciani » et Michele Hendricks reprend le répertoire d’Ella Fitzgerald etc…

HUGH-COLTMAN-3_preview MICHELE-HENDRICKS-3_preview JEAN-PHILIPPE-SEMPERE-(c)-JACK-URVOY-1_preview
Hugh Coltman – Michele Hendricks – Jean-Philippe Sempéré

Concert « coup de Cœur » 2018
Le coup de Cœur est aussi un coup de pouce. Il est attribué cette année au groupe Lo Triò. Réunissant trois jeunes musiciens du Sud de la France (Toulon et Toulouse), ils sont compositeurs-interprètes mais revisitent également les grands standards du Jazz ou de la Pop dans une formule intimiste et acoustique (place Mgr Deydier au Mourillon à 18h30 dimanche 29 juillet).
Déambulation jazz dans les rues de Toulon
Retrouvez les 20 et 25 juillet les parades du festival. Dès 10h30, en vous baladant dans les rues de Toulon où dans les quartiers de St-Jean du Var ou du Mourillon vous serez certainement happés par le rythme syncopé de « l’Incroyable Freaks Band » ou du « Stabbin Cabin Brass Band ».

TRILOCK-GURTU-(c)-MADHUR-SHROFF-3_preview STANLEY-CLARKE-(c)-RAJ-NAIK-1_preview
Trilok Gurtu – Stanley Clark

Programme

Vendredi 20 juillet : Hugh Coltman, place de la Liberté
Samedi 21 juillet : Lucky Peterson, place Martin-Bidouré
Lundi 23 juillet : Michele Hendricks Quintet, place Bouzigues
Mardi 24 juillet : Youn Sun Nah, place Victor-Hugo
Mercredi 25 juillet : Philippe Petrucciani – Nathalie Blanc, place St-Jean
Jeudi 26 juillet : Carlos Maza & famille Septeto, place de l’Equerre
Vendredi 27 juillet : Trilok Gurtu Quartet, place Louis-Blanc
Samedi 28 juillet : The Stanley Clarke Band, plages du Mourillon
www.jazzatoulon.com

Sanary bientôt sous les étoiles

022

Comme chaque année Sanary préparait en secret sont traditionnel événement estival : « Sanary sous les étoiles ».
Concocté par Sanary Animations et ses deux têtes pensantes Serge Loigne et Noël le Brethon, aidé par la mairie et son responsable animations Robert Porcu, cette année encore la fête sera belle et Ferdinand Bernhard, maire de Sanary, entouré des organisateurs et de quelques-un de ses élus, était heureux d’être à leurs côtés pour présenter la saison.
Heureux aussi de nous dire, en préambule, la joie et la surprise qu’il a eue que sa ville reçoive le prix du plus beau marché de France.
« J’étais déjà surpris qu’il soit sélectionné, tant il y a en Provence et en France de beaux marchés et donc d’autant plus surpris et heureux que l’on remporte la victoire. C’est un résultat inespéré.
Et je remercie du fond du cœur, tous les Sanaryens qui se sont tant mobilisés pour arriver à ce résultat. je dois dire qu’on a tout fait pour et qu’on a vécu ce moment comme une campagne électorale, en dehors du fait que le vote a duré des mois et qu’on pouvait voter plusieurs fois !
Aujourd’hui nous recevons des messages enthousiastes du monde entier : l’Angleterre, le Canada, les Etats-Unis qui sont heureux de ce résultat.

019 020 016
Noël le Brethon, Robert Porcu, Ferdinand Bernhard, Serge Loigne

Ceci dit, nous allons continuer à vivre avec les habitants et accueillir au mieux les vacanciers qui, sans nul doute, vont venir nous rendre visite.
Et pour cela, notre festival annuel va permettre, durant quelque 40 dates, d’offrir – puisque tous les spectacles sont offerts – un programme éclectique qui va du classique au jazz en passant par la variété, l’humour, la danse, les expositions, le marché de l’artisanat, les soirées du livre;;; Tout le monde y trouvera son compte ! Sans compter les feu d’artifice du 14 juillet et, le 23 juillet, de la libération de Sanary. »
Avant de laisser la parole à Serge Loigne qui présenta le programme, il devait ajouter que le budget de ce festival était de 140.000€ et souligner que le budget culturel de Sanary était le premier budget de la ville.

  5a7052582f014132610587 magrini wells
Pascal Marsault, Lisa Magrini, Angie Wells

Serge donc, nous présenta ce superbe festival, dont l’affiche originale et humoristique est signée Romain, représentant un gros ananas à lunettes surfant sur la vague
Un festival donc qui se scinde en plusieurs volets, s’ouvrant sur un festival d’art sacré qui se déroulera du 2 au 6 juillet à l’Eglise St Nazaire et recevant de magnifique artistes tels Lisa Magrini, chanteuse classique, le jeune pianiste Benoît Dumont, l’organiste Pascal Marsault, le duo de clarinettes Eva Villegas et Brice Montagnoux. Sur le parvis, du 19 au 24 août nous aurons droit à « Sanary en musique » grâce au collectif Fractales qui invitera des artistes de divers horizons comme le trio de marimba SR9, le 20 août, le violoniste Gilles Apap les 21 et 22 août, les Voix Animées le 23 août
A partir du 7 juillet, artistes confirmés, chanteurs, musiciens, humoristes, compagnies ou associations régionales se relaieront sur l’immense scène, qui risque de changer de lieu cette année mais qui sera toujours équipée, du nec plus ultra du son et des lumières.
On ne peut citer tout le programme mais quelques dates comme Christelle Chollet le lundi 16 juillet et l’orchestre de Franck Castellano, invités de la tournée Var-Matin, les Petits chanteurs d’Asnières le 20 juillet, la chanteuse de jazz Angie Wells, accompagnée du trio de Raphaël Lemonnier, le 22 juillet.

index vz-232ab4be-a060-4a15-b935-9f182a1315e5 vz-A03A245F-C7C8-4E83-9611-0BA43BA042B0

Un magnifique duo féminin : Julie Zenatti et Chimène Badi, qui nous offriront un concert intitulé « Méditerranéennes » titre éponyme de leur album en commun, nous faisant voyager en musique à travers les pays de Méditerranée. Notre ami Yves Pujol va sortir ses dossiers le mardi 7 août « pour de rire », Amandine Bourgeois, gagnante de l’émission « la nouvelle star » nous proposera son nouvel album dans un spectacle qu’elle a composé avec Mat Bastard, un spectacle blues-rock-jazz qui lui va bien, des tributes à Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Téléphone, les Beatles complèteront ce programme.
N’oublions pas les fameux et incontournables « Disques d’Or », chers à notre ami Noël le Brethon, qui existe depuis des décennies, qui a vu naître Hélène Ségara et qui durant deux demi-finales, les 8 et 12 août et la finale le 15 août, verra défiler les voix de demain et récompenser les trois meilleurs talents;
Expositions, master class, spectacles de danse, marché nocturne, carré des artistes, complèteront ces manifestations tout azimut dont vous trouverez le programme complet sur le site www.sanarysurmer.com.
A vous de choisir !

Jacques Brachet

Bandol : Les Aoûtiennes… deuxième !

010011

L’an dernier, le stade Ferrari de Bandol avait vibré durant trois soirées, avec Véronique Sanson, Matt Pokora et The Avener.
C’était la première d’un festival intitulé les Aoûtiennes… nom tout trouvé pour un festival se déroulant en août !
Comme tout nouvel avènement de cette importance, il y a toujours un doute quant au succès de l’opération; mais avec un tel trio d’artistes, ce fut un total succès regroupant en trois soirées 15.000 spectateurs.
Ce festival, organisé par la municipalité et le journal Nice Matin, ne pouvait alors que présager une suite. Et cette suite aura donc lieu les 9, 10 et 11 août, même ville, même lieu avec encore une belle programmation.
Dalida Sarkissian, adjointe à la culture, ne pouvait qu’être heureuse de voir se renouveler une telle manifestation :

008001
Jean-François Roubaud – Dalida Sarkissian

« Nous voulions créer à Bandol une manifestation d’envergure qui s’inscrive dans le paysage de la ville, qui ait un goût de fête, d’été, de soleil. C’était un souhait, une volonté d’un rendez-vous vrai et festif.
Grâce à une grande et belle équipe, le succès a été total et nous espérons que ce festival s’enracinera dans la région et deviendra un rendez-vous annuel incontournable ».
L’équipe, c’est entre autres Jean-François Roubaud, président du conseil de surveillance de Nice-Matin qui a expliqué que ce journal régional, comme tous les autres, était en perte de vitesse et que, pour continuer à exister, à pouvoir payer de vrais journalistes et rester près de l’information, il fallait trouver des moyens parallèles, ce qu’est en train de faire de plus en plus la PQR, en organisant de grandes manifestations ou en reprenant des festivals. Etre créateurs d’événements.
« Dans notre région de soleil, nous avons les vignes, le vin mais aussi la musique et c’est avec excitation que nous avons créé, avec l’aide de la mairie mais aussi de Jean-Louis Andréani, notre programmateur qui a fait les beaux jours des Voix du Gaou à Six-Fours, ce festival dédié à la chanson francophone.
L’an dernier, nous avons eu quelques nuits un peu compliquées à cause d’un mistral qui a été omniprésent; cette année nous espérons qu’il ne se mêlera pas à la fête. Nous avons changé le sens de la scène afin d’avoir vue sur la mer et que le son puisse aller l’y retrouver, gênant moins les habitants alentour et ne gênant que les poissons ! Nous avons aussi décidé de ne pas mettre de chaises, les gens l’an dernier se plaignant de voir le devant de la scène envahi par les fans et de ne plus voir le spectacle.
Notre idée, notre envie, c’est d’organiser un événement festif qui puisse réunir les gens de Bandol, des villes environnantes et les vacanciers qui sont nombreux à cette époque de l’année.
Notre idée folle c’est tout simplement donner du plaisir ».

illustration-marina-kaye-explicit-tour_1-1509616944 405421d53046954fb46f1a341735fda9.960x960x1
Marina Kaye – MC Solaar

3cf19f3af40a116f08113e5ba87b2442-vannes-voodoo-story-realise-son-reve-americain-en-chine BBB
Voodoo story – BB Brunes

Ainsi donc le programme de cette année sera de haute qualité avec :
Le jeudi 9 août : les BB Brunes qui fêteront leurs dix ans d’existence, la petite Marseillaise issue de l’émission « Incroyable talent », Marina Kay et un jeune groupe venu de six-Fours Voodoo Story qui vient de signer sur un label… chinois !
Le vendredi 10 août : Ce sera une soirée dance floor électro-accoustique…belge !
Elle réunira les groupes Lost Fréquence, 2ManyDJs et Head on Television.
Enfin le samedi 11 août, grand retour de MC Solar, tout auréolé de sa victoire de la Musique, chanteur poétique et rapant qui, avant la tournée des Zéniths cet hiver, se produira sur cette seule date exceptionnelle estivale. En première partie, The Weird Art, un grouper mené par le Toulonnais Bruno G, DJ inspiré par la musique électronique, la house, le hip-hop, le rap, le disco… On ne peut donc plus éclectique et dansant.
Trois soirées de folie… face à la mer !

150d3a_eb8b2ed7f05b4fbfb08667a2f577cbbd~mv2

Jacques Brachet

 

 

Solliès-Pont – Festival du Château
« A bientôt en Juillet ! »

A
Fred Blondin – Marie-Aurore Smadja – Rabah Houia –  André Garron

La tradition veut qu’à la fin du mois de mai ou début juin, l’on se retrouve dans le magnifique parc du Château de Solliès-Pont pour regrouper l’équipe de la Mairie, les sponsors, les amis, la presse et toute l’équipe de Sud Concert pour que nous soit dévoilée la programmation de ce festival aujourd’hui incontournable, tout simplement nommé « Festival du Château » qui se déroulera cette année du 25 au 28 juillet.
17ème édition qui, comme l’a rappelé le Maire, André Garron a eu des hauts et des bas avant qu’en 2010, Rabah Houia, directeur de Sud Concert et son équipe, ne prennent le relais de la Mairie et ne devienne professionnellement, l’un des festivals estivaux les plus courus, qui tienne le coup.
Alors qu’il y avait au départ trois soirées, Sud Concert, en toute amitié, offre depuis deux ans une quatrième soirée, ce qui permet de recevoir quatre pointures durant quatre soirs.
Le maire l’en a chaudement remercié, ajoutant qu’une véritable relation amicale s’était développée entre les deux équipes et il n’oublia pas de citer dans la sienne ses deux « bras droits » : Marie-Aurore Gotta- Smadja, adjointe à la Culture et Chantal Simon, responsable du cabinet du Maire, toutes deux totalement investies dans ce festival en particulier. D’ailleurs Rabah Houia rechérit en y ajoutant ses remerciements.
Surprise : cette année au programme, pas l’ombre d’une femme puisqu’on pourra revoir deux chanteurs déjà venus au festival du Château : Patrick Fiori, déjà présent en 2012 et Julien Doré venu en 2009 et dont c’était les débuts.
Patrick Fiori sera donc là le mercredi 25 juillet, suivi de Julien Doré, le jeudi 26 juillet, puis viendra Francis Cabrel le vendredi 27 juillet et les stars du rap, Bigflo & Oli fermeront la marche le samedi 28 juillet.

C francisCabrel en concert 40x60 ok.qxp_Mise en page 1
E F

A noter que, comme chaque année, une première partie nous fera découvrir de nouveaux artistes comme Vigo avec Patrick Fiori, un artiste non encore dévoilé avec Julien Doré qui a demandé à ses fans de le choisir. Francis Cabrel sera accompagné d’un artiste déjà connu, qui a une belle carrière : Fred Blondin. Compositeur et chanteur, il a offert des chansons à Patricia Kaas, Johnny Hallyday, Julio Iglesias, Noah, Michel Sardou et bien d’autres. Mais sa voix éraillée a inspiré des artistes comme Calogero, CharlElie Couture qui, à leur tour, lui ont écrit des chansons. On le retrouvera donc avec plaisir. En tout début de spectacle, Cabrel étant un « rural » pur et dur, accueillera les Tambourinaïres de San Sumian de Brignoles. Enfin, aux côtés de notre duo rappeur, se produira Bat.
Joli programme qui, malgré le manque de femmes, sera à la hauteur de ce beau festival.
Rabah devait nous confier : « La public revient aujourd’hui dans les spectacles, ça ne peut qu’évidemment nous plaire puisque ça nous permet d’accueillir de beaux artistes, qu’ils soient stars ou en devenir. Et ce festival existe et se pérennise, d’abord parce qu’il est ouvert à toutes les générations mais surtout grâce à une superbe entente et une belle collation de la Mairie, des sponsors avec Sud Concert. On s’y sent bien accueillis, on s’y sent chez nous, en famille et l’on est heureux de se retrouver chaque année.
Le plaisir est réellement partagé et l’on espère que ce trium virat continuera car l’an prochain sonnera l’heure de l’appel d’offre entre la Mairie et Sud Concert. Et l’on ne peut qu’espérer que ce beau mariage pourra continuer encore longtemps.

B

Et comme souvent, tout finit par des chansons, en live et avec simplement sa guitare, Fred Blondin nous a offert deux chansons : un succès ancien « Elle allume les bougies » et un titre tout nouveau qui fait partie d’un album qui vient de sortir : « Pas de vie sans blues ».
Un petit intermède qui laisse présager d’un beau spectacle.
Et comme nous l’a souhaité : « A bientôt » en juillet !

Jacques Brachet
Photos Monique Scaletta

Le festival les Aoûtiennes de Bandol
une programmation 100% francophone

Visuel_Aoutiennes_1200x628

Le festival Les Aoûtiennes revient pour une deuxième édition à Bandol (83) les 09, 10, et 11 août prochain. La première édition en 2017 a rassemblé près de 9000 personnes venus assister aux performances de Matt Pokora, Véronique Sanson ou encore The Avener sur la scène à ciel ouvert du stade Deferrari. Au programme cette année : un plateau de talents francophones éclectique et transgénérationnel.

A D

Le programme 2018 :
Top départ le jeudi 09 août avec les BB BRUNES : dix ans après leur premier album qui a déchainé les passions avec des tubes comme « Dis-moi », les BB rockeurs ont bien grandi et présenteront leur quatrième album « Puzzle » plus métissé : pop, rock, électro, groove. A leurs côtés la jeune marseillaise MARINA KAYE découverte en 2011 dans l’émission La France a un incroyable talent qui entame la tournée de son second album « Explicit ».
Le vendredi 10 août sera une nuit électro venue du Plat Pays dont les héros seront le jeune prodige de la « Tropical House » LOST FREQUENCIES et les mythiques Frères de 2MANYDJS fondateurs du groupe d’électro-rock Soulwax
Après 10 ans d’absence, l’interprète de « Bouge de là » et « Solaar pleure » revient en 2018 avec sa tournée « GÉOPOÉTIQUE », du nom de son nouvel album aussi inattendu qu’enthousiasmant. MC SOLAAR, à l’affiche de nombreux festivals, sera sur la scène des Aoûtiennes le 11 août prochain pour sa seule date de l’été dans le sud-Est.

B C

Jeudi 09 août : Voodoo Story // Marina Kaye // BB Brunes
Vendredi 10 août
 : Head on Television // 2manydjs // Lost Frequencies
Samedi 11 août
 : The Weird Art // MC Solaar

Informations pratiques :
Billetterie en ligne sur www.lesaoutiennes.com ou dans les points de vente habituels : FNAC, Digitick…
Tarifs : pass 1 jour à partir de 27€ (hors frais de location)
Pass 2 jours : 64€, -Pass 3 jours : 83€.
Contacts : Festival : lesaoutiennesbandol@gmail.com

Cannes 2018 – Du 12 au 19 mai : VISIONS SOCIALES

Parrain : Nicolas Philibert
Renccontres – débats – expositions
Château des Mineurs, Domaine d’Agecroft, Mandelieu-La Napoule.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Depuis plus de vingt ans, les Activités Sociales de l’énergie s’attachent à montrer un cinéma d’auteur ouvert et exigeant, qui questionne l’ordre social et l’état du monde.
Après des années de présence sur l’Esplanade Pantiero, à Cannes, elles se sont installées en 2003 dans le fantastique décor du domaine d’Agecroft, sur les hauteurs de Mandelieu-La-Napoule (à 10 mn de Cannes), donnant ainsi naissance à Visions Sociales, une manifestation en accès libre pour tous.
Visions Sociales, dont la 16e édition se déroulera du 12 au 19 mai, sera parrainé par le grand cinéaste du réel, Nicolas Philibert (Le Pays des sourds, Être et avoir…). Lors du week-end d’ouverture, il présentera deux de ses films : La Maison de la Radio (12/05, 21h) et Retour en Normandie (13/05, 18h).
Un parcours à travers le cinéma lusophone actuel, du Portugal au Mozambique en passant par le Brésil, et une sélection de longs et de courts métrages découverts dans les festivals soutenus par les Activités Sociales de l’énergie seront montrés en journée, en présence des cinéastes et de spécialistes invités, et en soirée (21h), chacun des partenaires de Visions Sociales – l’ACID, la Semaine de la Critique, la Quinzaine des Réalisateurs et le Festival de Cannes – Un Certain Regard – fera découvrir aux festivaliers un film inédit de sasélection. Enfin, le samedi 19 mai, un film de la Semaine de la Critique (10h) et un film primé de la Quinzaine des réalisateurs (14h30) viendront clore cette l’édition 2018 de Visions Sociales.
Comme chaque année, une exposition et des débats viendront enrichir cette édition qui n’oubliera pas de fêter les 50 ans de mai 68 !

Capture d’écran 2018-04-10 à 16.39.23

PARRAIN 2018 – NICOLAS PHILIBERT
Selon le critique de cinéma Patrick Leboutte, «on doit à Nicolas Philibert d’avoir réconcilié le grand public avec le cinéma documentaire, sans rien lâcher de son art et sans la moindre concession. Film après film, il met en lumière le quotidien et ce qui en constitue les joies, les peines, la grandeur et les petits riens. Bien réels et souvent drôles, parfois poignants, on ne peut oublier ses personnages qui nous ressemblent bien souvent.»
Réalisateur dedocumentaires internationalement reconnus, auteur entre autres de La Voix de son maître (son premier film co-réalisé avec Gérard Mordillat en 1978), La Ville Louvre (1990), Le Pays des sourds (1992), Être et avoir (2002) ou encore Nénette (2010), Nicolas Philibert nous fait l’honneur de sa présence lors du week-end d’ouverture où il présentera La Maison de la Radio (2013) – le 12/05 à 21h – et Retour en Normandie (2007) – le 13/05 à 18h – deux films qui, comme il le dit lui-même «ne sont pas des films sur, mais des films avec et grâce à».

THÉMATIQUE 2018 – CINÉMA LUSOPHONE
La lusophonie, c’est plus de 260 millions de personnes dans le monde, de l’Angola au Brésil, du Cap-Vert à la Guinée-Bissau, du Portugal au Mozambique et jusqu’à Macao ! A l’image du Portugal, marqué depuis des siècles par le contact avec différentes civilisations, le cinéma lusophone, varié, audacieux, attachant, a cette extraordinaire capacité à promouvoir la rencontre de différentes cultures. Les 16es Visions Sociales proposent un focus sur la production cinématographique lusophone actuelle à travers dix films choisis pour leur liberté de création et leur originalité, qui seront montrés en présence des cinéastes.

Programmation lusophone (sous réserve de modifications)
Menina, Cristina Pinheiro – Saint Georges, Marco Martins – L’Usine de Rien, Pedro Pinho – Casa grande, Fellipe Barbosa – Comboio de sal e Açúcar, Licínio Azevedo – Ausência, Chico Teixeira – Lettres de Guerre, Ivo M Ferreira – Tous les rêves du monde, Laurence Ferreira-Barbosa – Sélection « ACID Trip Portugal ».

SOUTIENS AUX FESTIVALS PARTENAIRES
Les Activités Sociales de l’énergie soutiennent de nombreux festivals en France. Chaque année, Visions Sociales présente une sélection de films découverts et primés par les bénéficiaires des Activités Sociales de l’énergie lors de ces festivals, et invite deux d’entre eux lors de séances spéciales «Festivals invités».

Site : www.ccas-visions-sociales.org
Facebook : www.facebook.com/visions.sociales